Accueil Réalisations Enfance Prévention et de dépistage des mauvais traitements physiques chez les enfants âgés de 0 à 5 ans
Partenaire financier


Prévention et de dépistage des mauvais traitements physiques chez les enfants âgés de 0 à 5 ans

Malgré le nombre élevé d’enfants qui fréquentent un milieu de garde, tous types confondus, seulement 1,4 % de tous les cas signalés à la DPJ sont détectés par un employé d’un milieu de garde (Association des Centres jeunesse du Québec, 2012). Pourquoi si peu de signalement en provenance de ces milieux?

 Les situations où le bien-être d’un enfant est compromis ou semble l’être renvoient à une réalité complexe où de nombreux facteurs semblent freiner le recours au signalement tels la crainte de mal évaluer la situation, la méconnaissance des différentes formes d’intervention de la part de la DPJ et la difficulté à interpréter ce type de situations.

Le projet

Le projet de prévention et de dépistage des mauvais traitements physiques chez les enfants âgés de 0 à 5 ans vise à documenter et comprendre la nature de ces obstacles et a augmenté les compétences du personnel des milieux de garde afin d’intervenir adéquatement lorsqu’une telle situation se présente.

Il s’agit d’un projet de co-construction que se fera avec l’ensemble des acteurs concernés par la problématique. Cette première étape se déroule entre l’automne 2015 et le printemps 2017. La seconde étape consistera à mettre en œuvre la stratégie de transfert de connaissances qui aura été co-construite avec les milieux.

Partenaires

Ce projet est une réalisation conjointe du Centre d'études interdisciplinaires sur le développement de l'enfant et la famille (CEIDEF) et du CLIPP, avec la participation du Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire et l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE).

Sa réalisation est rendue possible grâce au soutien financier des organismes suivants :

- Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)
- Ministère de la Famille (MFA)
- Avenir d'enfants

 

 

PartagerPartager ImprimerImprimer TwitterTwitter FacebookFacebook RSSRSS BlogueBlogue